Etonnante, Le Havre est devenue depuis 2005 un phénomène, une curiosité.

La Porte Océane est à nouveau sous les feux de la rampe. Les cinéastes sont séduits par son graphisme, les touristes découvrent sa modernité et son potentiel culturel. Elle devient tendance. Enfin on reconnait qu’il y fait bon vivre.

Le Volcan la colombe Niemeyer

Le Havre, une architecture classée au Patrimoine mondial

Le Havre est une ville de bâtisseurs. Inscrite en 2005 au Patrimoine Mondial de l’Humanité pour la modernité de sa reconstruction. Elle a vu ensuite de grands noms comme Oscar Niemeyer, Jean Nouvel livrer des bâtiments (Volcan, Bains des docks) devenus emblématiques.

Et ce n’est pas fini. La reconquête des terrains anciennement liés à l’activité portuaire offre de belles perspectives.

Pour bien comprendre cette ville, il faut commencer par visiter l’Appartement témoin Perret. Le saut dans le temps est garanti.

Vitrine des créateurs des années 50 dont les formes inspirent encore les designers actuels, cet appartement offre des volumes et une distribution très contemporaine, une luminosité étonnante. Séduction assurée.

Panoramique vers Porte Océane

Un panorama sur la ville

Une montée au 17ème étage de la tour de l’Hôtel de Ville permet de comprendre la géographie de la ville. Le panorama est à couper le souffle. On aperçoit les courbes blanches du Volcan de Niemeyer (Théâtre et bibliothèque), l’avenue Foch (les Champs Elysées havrais) débouchant sur les deux tours de la Porte Océane et bien sûr la tour lanterne de l’église Saint-Joseph, l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture du XXème siècle.

Bibliothèque Niemeyer

Après cela si vous voulez terminer en beauté et vous relaxer, plongez dans l’un des bassins des Bains des docks (Jean Nouvel), vous serez surpris et heureux.

Les Bains des Docks Le Havre
MuMa Musée Malraux

Le MuMa
(Musée d’Art Moderne André Malraux)

Face aux jetées du port, premier musée reconstruit après-guerre, conçu au départ comme musée-Maison de la Culture, inauguré en 1961 par André Malraux, ce bâtiment conjugue toujours soixante ans après son ouverture, élégance et modernité. Ses collections impressionnistes (fruit d’acquisitions, de legs, de dons, de dations) sont les secondes de France après celles d’Orsay. Le mouvement fauve y est aussi dignement représenté : Dufy, Friesz, Marquet, Derain, Van Dongen… Autant dire que sa visite est un incontournable.

Le MuMa Le Havre

Une plage dans la ville

La plage : terminus de la ligne de tramway, cela fait rêver non ? Située à 800 mètres du centre-ville, elle s’anime dès le printemps jusqu’à l’automne. Elle prend des couleurs grâce à la présence des cabanes et des restaurants. On y pratique des sports du canoë au paddle, du kite surf au BMX et skateboard, on y joue même à la pétanque ! Il fait bon s’y retrouver, à lézarder dans les transats sur les terrasses en regardant le départ d’un paquebot salué par les trois coups de sirènes de la Vigie du port.

le-havre_2021-07_karel-martens-cabanes-plage_philippe-breard

Le vert
dans tous ses états

Il n’est pas besoin de courir la campagne pour se mettre au vert. La Ville du Havre possède deux poumons verts : le Parc forestier de Montgeon (270 ha), aménagé pour partie pour le sport et la détente, le parc de Rouelles (160 ha) pour l’activité pédestre et la découverte de la faune et de la flore. Au-delà, le vert est exotique via le Jardin japonais, symbole du jumelage des ports du Havre et d’Osaka. Mais aussi historique et voyageur aux Jardins Suspendus, ancien fort militaire reconverti, rendant hommage aux botanistes explorateurs et à leurs découvertes. Enfin en cœur de ville, les squares Saint-Roch, Erignac, Holker apportent à leur manière des touches de verdure.

La forêt de Montgeon au Havre
Statue d'amoureux à l'ombre d'un arbre au Square Saint-Roch

Le Havre,
un art de vivre

Le Havre, par sa diversité géographique, sa richesse historique et patrimoniale affiche plus d’une quinzaine de festivals où la littérature, la musique, la danse sont mises en valeur.
« Le goût des autres » accueille des écrivains du monde entier pour partager avec le public leurs livres et leurs engagements.

Festival Moz'aique
Les commerçants des Halles centrales

Le « Polar à la plage » célèbre le roman noir, « les Dixie days » joue la carte du jazz en bord de mer, « MoZ’aïque » en écho au port, carrefour des mondes, est devenu le festival des musiques du monde, « Ouest park », festoche 100% à l’ouest allie rock, rap, électro… sans oublier le petit dernier le «Festival béton».
Le quai Southampton réaménagé est devenu le lieu tendance, la plage reste durant six mois l’incontournable, les Halles Centrales est le temple de la gastronomie et des produits locaux.

conseils pratiques

Le Havre Etretat Tourisme
186 Boulevard Clemenceau
Le Havre - 02 32 74 04 04

Eglise Saint Joseph du Havre, vue de nuit
instagraminstagraminstagraminstagraminstagram