En visitant ce site naturel mythique, vous vivrez une expérience intérieure et inattendue, entre contemplation et mouvement.

Vous entrez dans un territoire singulier qui entretient un rapport unique avec le temps et les éléments.

Vue aérienne du village et des falaises d'Etretat

La Côte d'Albâtre

La Côte d’Albâtre doit son nom aux 140 kms de falaises crayeuses comprises entre l’Estuaire de la Seine et celui de la Somme. Les plus pittoresques d’entre elles sont les falaises d’Etretat : elles surprennent par leur verticalité et se confrontent à une beauté sauvage et un peu austère.

Attention, les balades sous les falaises sont interdites, veuillez vous reporter à l’arrêté municipal.

Vue sur le Trou à l'Homme, la falaise d'Aval et l'Aiguille à Etretat
La Porte d'Aval et l'Aiguille d'Etretat à marée basse

La porte d'Aval

La Porte d’Aval, à gauche quand vous regardez la mer,  immense arcade de silex, a été creusée par les vagues en battant l’extrémité de la falaise d’Aval. L’aiguille, haute de 51 mètres est un témoin du passé géologique des falaises d’Etretat. Devenue célèbre, elle a conquis une réputation universelle et inspiré de nombreux peintres et écrivains. Est-elle creuse et a-t-elle abrité le trésor des Rois de France découvert par Arsène Lupin, comme le raconte le roman de Maurice Leblanc, L’Aiguille Creuse ? Vous en saurez plus sur cette énigme en visitant le Clos Lupin, la propriété acquise par le romancier en 1919.

La Manneporte

La Manneporte, encore plus monumentale, est située de l’autre côté de la Porte d’Aval, au bout de la plage de Jambourg. Guy de Maupassant prétendait qu’un navire aurait pu y passer dessous toutes voiles dehors. 

Un enfant en paddle le long des falaises d'Etretat
Etretat par la mer

La Falaise d'Amont

La Falaise d’Amont se trouve de l’autre côté de la plage, à droite en regardant la mer et s’appelait il y a moins d’un siècle encore la Falaise du Blanc-Trait, du fait de la blancheur de la craie visible du large à grande distance.

Comment ne pas rendre hommage au sens aigu de l’observation de Maupassant qui dans Une vie compare l’arche d’amont à un éléphant trempant sa trompe dans la mer ? Tout y est : la trompe, la tête et ses oreilles, les membres antérieurs et postérieurs et même un palanquin de Maharadjah sur son dos !

La plage d'Etretat et la falaise d'Amont
Les falaises du Tilleul

La Courtine

Au pied de la Manneporte, une vaste salle circulaire appelée Le Petit Port abrite des talus verdoyants arrosés par de petites fontaines dont les eaux froides tombent en cascade : les Pisseuses. La Courtine est l’épaisse muraille qui se dresse face à nous et avance dans la mer. Un accès y a été creusé vers la plage du Tilleul

Le Roc Vaudieu et l'Aiguille de Belval

À droite de la falaise d’Amont, au bout de la plage, s’élève la très surprenante Aiguille de Belval. Celle-ci paraît tenir debout par un prodige d’équilibre : son pied rongé par les vagues s’amincit peu à peu. La Roche de Vaudieu, refuge des guillemots, ressemble à un grand pan de mur resté seul debout au milieu des ruines.

L'Aiguille de Belval, située plus en amont du village d'Etretat
Des promeneurs visitent le sommet de la falaise d'Aval

Sculptures naturelles et légendes

Formées sous l’eau il y a plusieurs millions d’années, les falaises sont constituées de dépôts d’organismes marins calcaires de couleur claire et de squelettes d’organismes siliceux. Elles se sont ensuite soulevées pour devenir ces géantes de calcaire striées de silex. Particulièrement résistantes, elles semblent éternelles mais elles n’en demeurent pas moins fragiles et sont en constante mutation : le vent, les marées, l’infiltration d’eau de pluie, le gel puis le dégel les fragilisent : l’érosion provoque des éboulements réguliers et le retrait de la falaise.

Le silex tombé sur le rivage prend en quelques mois sa forme arrondie grâce à la mer, il devient galet et protège les falaises et la ville d’Etretat, construite au-dessous du niveau de la mer. Les falaises d’Etretat sont remarquables pour leurs qualités paysagères, naturelles et culturelles. Elles sont aussi très fragiles ! Un projet de labellisation nationale Grand Site est en cours. Il permettra de mieux valoriser et préserver le site.

Ces falaises sont le cœur de nombreuses légendes et d’histoires anciennes inscrites dans la toponymie locale : le trou à l’homme aurait sauvé la vie d’un marin, la chambre des demoiselles serait la tombe de trois innocentes étretataises. Par un arrêté communal doublé d’un arrêté préfectoral, l’accès au trou à l’homme est interdit pour des raisons de sécurité.

Balade en kayak près de la falaise d'Etretat

Vivre l’expérience des falaises

Le découpage des falaises est encore plus impressionnant depuis la mer : l’association Voiles et galets vous propose de découvrir les falaises en kayak, en stand up paddle ou en voilier. Au départ du Havre ou de Fécamp en saison, des balades en mer en bateau avec Vedettes Baie de Seine ou en semi-rigide avec la Mer pour tous vous permettent également de les contempler.

Pour les plus sportifs, le sentier de randonnée GR21, du Havre au Tréport, qui longe en partie le trait de côte, vous fera cheminer entre les différentes valleuses de la Côte d’albâtre. Curiosités géologiques propres au Pays de Caux, ces ouvertures de la falaise, ces petites vallées perchées ou débouchant sur des plages sont des lieux exceptionnels intimistes et parfois périlleux. Ne sortez pas du sentier de randonnée, ne vous approchez pas du bord, la falaise reste capricieuse !

Une faune et une flore rare à observer

La flore locale s’est adaptée à cette confrontation entre l’immensité de la mer et le gigantisme des falaises : une végétation spécifique s’est développée sur ce milieu littoral, comme le chou maritime avec ses feuilles grasses et épaisses, résistant au vent et au sel.

Des espèces animales protégées résident également sur le site : des oiseaux marins, des insectes et des amphibiens. Les falaises et leurs cavités sont les abris des goélands argentés, des mouettes. Prenez le temps : observez la vie animale autour de vous ! Vous pourrez en savoir plus sur ces espèces protégées lors des visites guidées proposées par Natterra.

Balade naturaliste avec Natterra sur les falaises d'Etretat
Etretat le Perrey

Un grand site à préserver

Le Grand Site Falaises d‘Étretat – Côte d’Albâtre s’étend sur 13 communes (Bénouville, Bordeaux-Saint-Clair, Criquebeuf-en-Caux, Étretat, Fécamp, Froberville, La Poterie-Cap-d’Antifer, Les Loges, Le Tilleul, Saint-Jouin-Bruneval, Saint-Léonard, Vattetot-sur-Mer, Yport) réparties sur les deux intercommunalités que sont la communauté d’agglomération Fécamp Caux Littoral et la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole.

Ce territoire est en cours de labellisation « Grand Site de France », une distinction qui a pour objectif de préserver le paysage. En effet, les falaises de la côte d’Albâtre ont beau ravir les yeux des promeneurs, elles sont menacées. Pour les préserver et favoriser un tourisme durable, le Département de la Seine-Maritime accompagne les 13 communes et les deux intercommunalités dans une démarche visant à faciliter l’accueil des visiteurs tout en sauvegardant ces paysages remarquables. Chaque visiteur peut participer à la protection de ce territoire par des gestes simples.

Respecter

Afin de préserver les falaises, il est impératif de laisser le moins de traces possible de son passage. Par exemple, en ne jetant pas ses détritus dans la nature mais en les déposant dans les poubelles prévues à cet effet. Or, il peut arriver qu’en période de forte fréquentation, ces dernières se retrouvent pleines. Dans ce cas, il est conseillé de se prémunir d’un sac permettant de conserver ses déchets jusqu’à la prochaine corbeille.

Afin de préserver le territoire et notamment le trait de côte, il est aussi important de rester sur les chemins balisés et de ne pas ramasser de galets sur la plage, ces derniers servant de rempart naturel contre les tempêtes.

Falaises Etretat
Grand site Etretat informations

S'informer sur la démarche

La maison de site éphémère appelé le « Grand Sit’ Info » sera présent sur le territoire afin de proposer aux habitants et aux visiteurs un espace d’échanges, d’informations et de sensibilisation sur la démarche visant à conjuguer la préservation d’un paysage exceptionnel, le cadre de vie des habitants avec l’accueil de nombreux visiteurs. Deux animatrices présentes durant la saison, sensibiliseront les visiteurs au tourisme plus durable, à la fois respectueux de l’environnement mais aussi des autres usagers tels que les riverains ou les agriculteurs.

Infos pratiques

Le Havre Etretat Tourisme - Place Maurice Guillard, 76790 Étretat - 02 35 27 05 21

Vous aimerez aussi...

Musée du patrimoine d'Étretat

Toutes les activités terre

Musée du patrimoine d'Étretat

ETRETAT

Les Jardins d'Étretat

Toutes les activités terre

Les Jardins d'Étretat

ETRETAT

Le Clos Lupin - Maison Maurice Leblanc

Toutes les activités terre

Le Clos Lupin - Maison Maurice Leblanc

ETRETAT

instagraminstagraminstagraminstagraminstagram