Depuis son lancement en 2017 pour les 500 ans de la ville, Un Eté au Havre propose chaque année à des artistes internationaux de créer des œuvres en écho à l’identité de la Porte océane.

Découvrez notre sélection pour une balade havraise arty !

La catene de containers de Vincent Ganivet

01Catène de containers (Vincent Ganivet)

Au début des années 1980, Oscar Niemeyer implante le Volcan et ses formes courbes parmi les bâtiments rectilignes construits par Auguste Perret. La même audace émane de l’œuvre de Vincent Ganivet qui réussit le défi de créer deux arches légères et majestueuses avec 36 containers, ces boîtes de transports rigides orthogonales typiques du paysage havrais.

Cette œuvre imaginée pour les 500 ans de la Ville du Havre est devenue sa Tour Eiffel !  

Les sculptures de Stephan Balkenhol

02Apparitions
(Stephan Balkenhol)

Les corps humains ou animaux sont les sujets privilégiés de l’artiste autrichien. Au Havre, il fait surgir des cadres de baies de fenêtre jamais installées des personnages à la fois très humains, mystérieux et naïfs : il créé ainsi sa propre loi de l’attractivité ! Levez la tête et observez !

Impact, de Stéphane Thidet

03Impact
(Stéphane Tidet)

Des eaux du bassin du Commerce, face au Volcan, surgissent régulièrement deux jets d’eau qui entrent en collision. Installez-vous sur l’un des bancs du quai, patientez un peu et vous verrez et entendrez la puissance de cette fontaine du XXIè siècle !

La structure UP#3 de Lang et Baumann sur la plage

04UP#3
(Sabina Lang et Daniel Bauman)

Les artistes Sabina Lang et Daniel Baumann ont imaginé une œuvre qui vient ponctuer la perspective de l’Avenue Foch. Leur portique de béton blanc de 10 mètres de hauteur émerge parmi les galets de la plage qu’il lie ainsi à la ville.

Jardins fantomes Le Havre

05Jardins fantômes (Baptiste Debombourg)

C’est une œuvre monumentale et mouvante qui prend racines dans l’histoire du Havre. Il faut l’admirer au bassin du Roy, plan d’eau aux abords duquel trône la statue de François Ier, le roi fondateur de la ville. L’artiste Baptiste Debombourg s’est intéressé aux vestiges de cet instigateur qui a introduit la Renaissance italienne en France.

Le Temps suspendus, visible dans les Jardins Suspendus

06Le temps suspendu (Cheval vert)

En 2017, plusieurs dizaines de milliers de Havrais se sont fait tirer le portrait. Cette grande photo de famille est présentée sous une forme originale : un méga trombinoscope interactif niché dans l’une des poudrières des Jardins suspendus. Une vraie expérience !

Sculpture Monsieur Goeland Le Havre

07Monsieur Goëland
(Stephan Balkenhol)

Cet homme à tête de goéland est hissé sur un support hybride, qui relève autant du perchoir que du mât et de sa vergue. Il arbore un caban, vêtement emblématique des gens de mer : navigateurs, pêcheurs, pirates… Installé sur l’esplanade du Muséum du Havre, entouré d’immeubles, Monsieur Goéland s’étire vers le ciel, comme pour rechercher la mer présente alentour. Cette sculpture monumentale en bronze peint, de 2m80, est posée sur un perchoir de 3m20.

Oeuvre Parabole Caucriauville

08Parabole
(Alexandre Moronnoz)

Sortez des sentiers battus ! Dans le quartier moderne de Caucriauville, créé il y a 50 ans et accessible en tramway, ce disque en bois de 15 mètres de diamètre offre un superbe panorama sur l’estuaire de la Seine et le port du Havre. Posé en équilibre sur la costière, le lieu est parfait pour une pause !

Gold Coast Le Havre

09Gold Coast
(HeHe)

Gold Coast survient en contraste avec la clarté du béton poli, avec les bleus et les gris du paysage minéral et maritime, conférant une esthétique nouvelle à cette esplanade.  L’enrochement se couvre d’or comme le serait l’architecture d’un patrimoine précieux.

Sisyphus Casemate Le Havre

10Sisyphus casemate
(Henrique Oliveira)

Cette sculpture, monumentale, organique, familière dans son apparence, porte en elle une forme de mystère qui pousse le spectateur à s’interroger sur ce à quoi il fait face. Œuvre aussi énigmatique qu’évidente, elle prend naturellement sa place au cœur d’un jardin botanique dédié à la préservation de la nature. Installée dans l’une des alvéoles du bâtiment, elle rompt avec l’architecture rigoureuse des lieux, et en épouse les formes, les creux et les fissures.

Le Havre sculpture Fabien Merelle

11Jusqu'au bout du monde
(Fabien Mérelle)

Les deux personnages observent, de leurs 6,24m de haut, l’horizon maritime et les navires qui le traversent. Par une ligne imaginaire, ils regardent aussi vers New York, autrefois reliée au Havre par la ligne Transatlantique. Un rappel du passé qui résonne particulièrement dans l’histoire familiale de l’artiste, et dans celles de tant d’autres Havrais et Havraises. Mais cette sculpture témoigne aussi de la filiation, de l’amour d’un père accompagnant sa fille jusqu’à ce qu’elle puisse suivre son propre chemin.

Carte de situation

instagraminstagraminstagraminstagraminstagram