Le 15 juillet 2005, consécration ultime : Le Havre entrait au panthéon de l’Unesco pour la modernité de son architecture.

Il y a souvent un décalage entre une création et son appropriation par le grand public. Le Havre longtemps incomprise pour son architecture, devenait Patrimoine Mondial de l’Humanité.  

Le Volcan la colombe Niemeyer

Le Havre,
une ville, deux architectes de renom

Les bétons bouchardés, lavés, les claustras, les colonnades, la fameuse trame de 6,24m constituant le vocabulaire architectural de Perret, passaient de l’ombre à la lumière et s’offraient avec fierté à la curiosité d’un public encore incrédule et à une presse médusée. Le Havre rejoignait Brasilia jusqu’ici seule représentante de la modernité dans le classement Unesco. Ces deux villes, fruit du génie de deux architectes d’exception, Perret et Niemeyer, sont les symboles de l’urbanisme du XXème siècle…

Bassin du commerce au Havre

Le Havre considérée par les historiens et les urbanistes comme l’une des réalisations les plus significatives du XXème siècle, constitue l’une des plus remarquables mise en pratique des connaissances urbanistiques accumulées en Europe à cette époque.

Zoom sur détails architeturaux béton Le Havre
Panoramique vers Porte Océane
Détails architecturaux béton Perret

Auguste Perret,
le béton et Le Havre

Le béton de Perret n’est pas un béton classique et banal. Qualifié de « pierre du XXème siècle », il est décoré, teinté, traité grâce à différents procédés techniques, bouchardage, burinage, polissage ou encore lavage. Sa composition diffère donnant ainsi aux façades des couleurs variées : son béton capte la lumière et selon les évolutions de celle-ci, passe du beige rosé au mordoré.

Organisée à partir de cette trame de 6,24m permettant une standardisation de l’ensemble des éléments de construction, la qualité architecturale de cette reconstruction se double d’une qualité de vie indéniable : double et parfois triple orientation, nombreuses ouvertures, balcon filant, belle hauteur sous plafond, parquets de chêne…

Intérieur immeubles Perret
Célébrations pour le classement au Patrimoine mondial de l'Humanité
Le boulevard François 1er vu du ciel

Le plan d’urbanisme s’organise autour de trois lieux emblématiques : la Place de l’Hôtel de Ville, la Porte Océane et le front de mer sud reliés entre eux par trois grandes artères remarquables par leur largeur et leur ordonnancement : l’avenue Foch, la rue de Paris et le boulevard François 1er, connues des Havrais sous le terme de « triangle d’or ». 

L’Appartement témoin Perret

Pour voir et comprendre cette architecture et ne pas simplement la regarder, rendez-vous en premier lieu à la Maison du Patrimoine et visitez l’Appartement témoin. Les explications obtenues vous feront percevoir tous les détails et toutes les subtilités des immeubles de l’avenue Foch, les Champs Elysées du Havre aux bas-reliefs évocateurs des « gloires havraises » : peintres, musiciens, bâtisseurs, industriels…

La salle à manger de l'appartement témoin

Mais aussi la place de l’Hôtel de Ville, la Mairie, sa tour building culminant à plus de 70 mètres, l’église Saint-Joseph, le chef d’œuvre de Perret et sa collaboration avec Marguerite Huré, Maître verrier mais aussi la Porte Océane, la rue de Paris, les Halles Centrales, le Casino (ancienne Chambre de Commerce), le quartier Saint-François.

Une centaine d’architectes formant l’atelier Perret a participé à cette reconstruction du Havre, parmi lesquels : Raymond Audigier, Georges Brochard, Charles Fabre, André Hermant, Guy Lagneau,  Pierre-Edouard Lambert, Jacques Lamy, André le Donne, Jean le Soudier, Jacques Tournant, Otello Zavaroni…

Maison du Patrimoine181 rue de ParisLE HAVRETel. 02 35 22 31 22E-mailSite internetEn savoir plus

Vous aimerez aussi...

Église Saint-Joseph

Toutes les activités terre

Église Saint-Joseph

LE HAVRE

Maison du Patrimoine et des Cités Provisoires

Toutes les activités terre

Maison du Patrimoine et des Cités Provisoires

GONFREVILLE-L'ORCHER

instagraminstagraminstagraminstagraminstagram