Falaises d'Amont
et valleuse d'Antifer

ÉPIDÉMIE CORONAVIRUS COVID-19
Conformément aux décisions gouvernementales et mesures de déconfinement, certains lieux, équipements, structures, etc... peuvent rester fermés ou rouvrir avec des horaires modifiés. Obtenez toutes les infos en direct par téléphone, mail ou sur le site internet de nos partenaires et via notre chat et page Facebook.

La falaise d’amont à Etretat, la valleuse d’Antifer, le Cap de la Hève et le plateau de Dollemard. 

Trois espaces naturels protégés sur le littoral à découvrir pour en prendre plein les yeux.

Panorama du village et de la falaise d'Amont
La plage d'Etretat et la falaise d'Amont
La plage d'Etretat et la falaise d'Amont

La falaise d’amont à Etretat

La falaise d’amont est l’un des plus vastes sites maritimes de Normandie et abrite de nombreux oiseaux, des cormorans ou même des faucons pèlerins ainsi que des végétaux protégés, comme la criste marine ou le choux sauvage qui se sont adaptés aux vents et aux embruns. Vous pourrez les découvrir en arpentant le sentier du littoral

La blancheur de la craie de la falaise d’amont (celle de droite, quand vous regardez la mer depuis la plage) lui a valu d’être longtemps nommée falaise du Blanc-Trait. Dans son roman, « Une vie » Maupassant comparait son arche à un éléphant trempant sa trompe dans la mer. Observez-la depuis la plage ! Vous verrez facilement le pachiderme !

Votre balade vous mènera également à proximité de la Chapelle Notre Dame de la Garde, dédiée aux marins et aux pêcheurs et reconstruite après la Seconde guerre mondiale, du monument dédié aux aviateurs Nungesser et Coli, du Musée du Patrimoine d’Etretat ou encore des Jardins d’Etretat.

Ce site fait partie d’un vaste espace de Fécamp au Cap d’Antifer, en cours de labellisation Grand Site de France®.

Chapelle Notre Dame de la Garde à Etretat
Le Jardin des Emotions, et la villa Roxelane dans les Jardins d'Etretat
Le phare d'Antifer
Le phare d'Antifer

La valleuse d’Antifer​

Les valleuses sont des éléments paysagers caractéristiques du Pays de Caux : des ouvertures de la falaise qui pour beaucoup débouchent sur la mer, créant ainsi des sites paysages à la fois grandioses et intimes

Entre Etretat et Le Havre, cet espace naturel sensible de plus de 150 hectares offre un accès à la mer facile, grâce à un chemin pédestre de 2 km, autrefois utilisé par les pêcheurs et ramasseurs de galets.

Mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et insectes peuplent ce vallon constitué de prairies, landes et mares. On peut aussi y observer plusieurs espèces d’orchidées.

Le Cap de la Hève et le Plateau de Dollemard

Sur les communes du Havre et de Sainte-Adresse, le Cap de la Hève qui s’élève à 115 mètres au-dessus de la mer et le plateau de Dollemard marquent le début de la Côte d’Albâtre. Par beau temps, cette balade offre une superbe vue sur l’estuaire de la Seine. 

Le cap de la Hève est également un poste privilégié pour l’observation des oiseaux migrateurs.

Le cap de la Hève
Le cap de la Hève
Balade naturaliste avec Natterra sur les falaises d'Etretat
Balade naturaliste avec Natterra sur les falaises d'Etretat

Découvrir les espaces naturels sensibles

Désignés « espaces naturels sensibles », ces trois sites littoraux sont la propriété du Conservatoire du littoral et sont gérés par le département de la Seine Maritime. L’ensemble des 24 sites espaces naturels de la Seine Maritime représentent une surface totale de 980 hectares.

Le Département de Seine-Maritime organise régulièrement des sorties natures pour les adultes et les enfants.

Aquacaux et Naterra proposent également régulièrement des visites dans ces lieux.

Plusieurs circuits de randonnées sont accessibles au sein de ces espaces naturels.

Le domaine du Colmoulins à Harfleur, rassemblant prairies humides et boisement le long de la rivière Saint Laurent est également classé espace naturel sensible.

La carte des espaces naturels sensibles de Seine-Maritime est disponible en suivant ce lien.

La flore du domaine du Colmoulins
La flore du domaine du Colmoulins

conseils pratiques

Sorties Nature et Littoral en Seine-Maritime

La plage d'Octeville-sur-Mer et sa flore