ÉPIDÉMIE CORONAVIRUS COVID-19
Conformément aux décisions gouvernementales et mesures de déconfinement, certains lieux, équipements, structures, etc... peuvent rester fermés ou rouvrir avec des horaires modifiés. Obtenez toutes les infos en direct par téléphone, mail ou sur le site internet de nos partenaires et via notre chat et page Facebook.

Harfleur, « Souverain port de Normandie et clef du royaume de France ».

Entre le IXème et le XVIème siècle, Harfleur perdit son statut de port principal de Normandie du fait de l’envasement progressif de la Seine. Ville médiévale, fortifiée au XIV ème siècle, elle garde de nombreux témoignages de cet illustre passé. Il n’est qu’à admirer les élégantes maisons à colombages le long de la Lézarde, rivière se jetant désormais dans le canal de Tancarville.

Extérieur de l'église Saint-Martin en plein cœur d'Harfleur
Extérieur de l'église Saint-Martin en plein cœur d'Harfleur

L’église Saint-Martin d’Harfleur

Considérée comme le fleuron de l’architecture gothique en Normandie, l’église Saint-Martin d’Harfleur dresse la flèche de sa tour-clocher « Phare du Pays de Caux » à 83 mètres au-dessus des berges de la Lézarde. 

Au gré des siècles, des projets ou des ambitions, son architecture a été remaniée. Par ailleurs, des campagnes de restauration ont permis de gommer les destructions ou dommages provoqués par la révolution ou les guerres. Dernier apport, l’habillage de vitraux des 15 baies.

Intérieur de l'église Saint-Martin à Harfleur
Intérieur de l'église Saint-Martin à Harfleur

La ville en partenariat avec la Direction régionale des affaires culturelles et l’évêché a initié un programme de création couvrant les 280m² de verrières. 

Le projet artistique autour du partage est l’œuvre conjointe de Bernard Piffaretti (artiste peintre) et des ateliers Duchemin

Le visiteur est invité à trouver la voie de la lumière, en l’orientant vers le chœur, grâce aux couleurs utilisées : le bleu, le jaune, l’orange, le rouge, le violet plus un verre translucide.

Nouveaux vitraux de l'église Saint-Martin d'Harfleur

L’Hôtel de Ville d’Harfleur

Ancien château, caractéristique de l’architecture du XVIIème siècle avec ses hautes toitures et ses grandes fenêtres, il est construit sur des terrains cédés par le roi Louis XIII à Pierre COSTE, seigneur de Saint Supplix, Conseiller au Parlement de Normandie. 

 

Quelques années après son édification, le domaine est agrandi par l’achat de terres appartenant à la paroisse. Il change de mains au fil des siècles pour appartenir en 1910 à Charles Schneider propriétaire de l’usine d’armement nouvellement installé à Harfleur. 

 

En 1953, la commune achète le domaine, fait restaurer le logis pour le transformer en Hôtel de Ville. Le parc, initialement à la française a été remanié en 1949 en jardin à l’anglaise.

Le parc de la mairie d'Harfleur
Centre de la commune d'Harfleur

Bibliothèque Elsa Triolet – Ancien hôtel de ville

En 1554, Louis GUILLARD cède son  manoir (datant de la fin du XVe siècle) à la ville d’Harfleur pour en faire la maison commune. Les façades à pan de bois seront remplacées à la fin du XIXème siècle par un mur de briques. De 1953 à 1973, le bâtiment abrite les services du trésor puis accueille la bibliothèque municipale.

Le Musée du Prieuré d’Harfleur​

Installé dans une auberge du XVe siècle fréquentée par les marchands portugais à l’époque florissante du port royal d’Harfleur, cet établissement illustre désormais  l’histoire locale de la préhistoire à nos jours.

Les collections permanentes d’archéologie, constituées  de verreries luxueuses, d’importation italique ou rhénane (Ier – IVe siècles), de céramiques communes produites sur le site, proviennent des fouilles réalisées les cinquante dernières années. 

Le musée du Prieuré d'Harfleur
Le musée du Prieuré d'Harfleur

Un riche mobilier de parure vestimentaire comprenant armes, bijoux et objets usuels illustre le Haut Moyen-Âge, tandis que des objets découverts dans les fouilles de maisons du XIVe au XVIIe siècles représentent l’habitat urbain médiéval et moderne. A noter une collection d’estampes (XXème) et des objets issus d’une exploitation agricole spécialisée dans la production laitière (1920 – 1963).

Vélocyclistes à Harfleur

La Porte de Rouen, une forteresse dans la guerre de Cent Ans

Harfleur a conservé des parties monumentales et de grandes qualités de ses anciennes fortifications médiévales érigées afin de se protéger de l’envahisseur anglais. Le site historique de la Porte de Rouen, partie emblématique des remparts d’Harfleur, mérite une visite, en forme de plongée dans un passé où la ville était le port principal de Normandie.

Harfleur, les espaces naturels ​

Situé sur la commune d’Harfleur dans un cadre préservé mais fragile, le Domaine du Colmoulins, d’une superficie d’environ 27 hectares, a été classé en 2009 « Espace Naturel Sensible Local » par le Département de la Seine-Maritime. Cet espace, pâturé par des poney Konik Polski et des boeufs de la race « pie noire bretonne », recèle quelques espèces animales et végétales rares ou remarquables, telles l’agrion de mercure ou la discrète fougère des marais.

La flore du domaine du Colmoulins

De la Ferme Brefdent, construite en 1866, ne subsistent que quelques vestiges (grange, laiterie et buanderie). Cette exploitation est devenue ferme modèle au début du XXème siècle, notamment grâce à la présence de source permettant de garder le lait, étranger de toute bactérie, au frais. Une partie du terrain a retrouvé une nouvelle vie avec l’arrivée, il y a deux ans de Justine et Marc. 

La ville d’Harfleur leur a loué une surface totale de 1,8 hectare dont 5000m² sont consacrés à la culture de légumes bio. Ils font en effet partie «d’un réseau de maraîchage sur sol vivant.» C’est-à-dire qu’ils n’utilisent pas d’engrais chimiques : une fois la récolte faite, ils recouvrent le terrain de grandes toiles noires pour laisser l’herbe se désagréger, donnant ainsi un fertilisant naturel.

Groupe de personnes en costumes médiévaux pour la Fête de la Scie
Spectacle médiéval lors de la Fête de la Scie

L’incontournable
Fête de la Scie

La fête médiévale de la Scie d’Harfleur attire à chaque édition 20 000 visiteurs sur deux jours. 

Le rêve, l’émotion, le burlesque et le rire sont à l’honneur sur différentes scènes mais aussi en déambulation dans tout le centre historique : le Camp Médiéval dans le Parc de la Mairie, le Musée du Prieuré, la Bibliothèque Elsa Triolet.

Véritable fête colorée et très diversifiée, vous assistez aux spectacles des groupes, fanfares et percussionnistes dans les rues et vivez dans l’église Saint Martin des ambiances plus feutrées ou plus festives.

Harfleur, fête de la scie
Harfleur, fête de la scie
Artisan en costume médiéval, entrain d'écrire alors qu'une personne le regarde
De nombreux artisans sont présents lors de la Fête de la Scie

L’impressionnisme

Harfleur apparaît dans des compositions de Turner ou encore de Jongkind.

La Forge

Centre culturel de la ville d’Harfleur, La Forge possède plusieurs espaces dont le Creuset, une salle de 350 places, dédiée aux spectacles (théâtre, musique…), la galerie des Fondeurs, lieu d’expositions (photos, peintures, sculptures). 

La commune d'Harfleur, traversée par la Lézarde, où se tient la Fête de la Scie

50 rue de la RépubliqueMairieBP 97HARFLEURTel. 02 35 45 40 62EmailSite internetEn savoir plus